UNE IRM AU SEIN DU CENTRE HOSPITALIER DE CLERMONT DE L’OISE

‹ Retour aux articles

A compter de début septembre, une IRM de type GE HEALTHCARE SIGNA Voyager 1.5 tesla sera mise en service au centre hospitalier de Clermont de l’Oise.

Un service d’imagerie à la pointe de la technologie :

Le centre hospitalier de Clermont de l’Oise enrichit aussi son plateau technique avec un nouvel équipement d’imagerie qui confirmera son rôle d’acteur moteur pour faire avancer la santé sur son territoire, par la qualité de ses services ainsi que par sa capacité de collaboration avec les différents acteurs qui l’entourent.

Le Centre hospitalier de Clermont de l’Oise propose aussi un plateau technique de pointe capable de répondre aux besoins de la population ainsi qu’aux exigences et aux innovations de la médecine avec un appareil d’Imagerie par Résonnance Magnétique (IRM) ultra moderne et performant.  Il s’agit d’une IRM de type SIGNA Voyager 1.5 Tesla permettant de renforcer la qualité des diagnostics qui conjugue confort pour le patient, finesse d’exploration et précision diagnostique.

Pour mémoire, le centre hospitalier de Clermont dispose d’un scanner renouvelé en 2017, de deux salles de radiologie (dont une table télécommandée ultramoderne), de deux échographes acquis en 2021 (un dédié à la cardiologie, un autre dédié au suivi de grossesse grâce à des images en 4D).

 Les dernières générations d’IRM, offrent un champ d’applications étendu permettant d’assurer une réelle complémentarité dans les niveaux de prise en charge. Le contraste entre les différents éléments anatomiques est davantage prononcé. Cette qualité accrue des images facilitera le diagnostic et la prise en charge des patients, (en particulier sur les applications de neurologie, cancérologie et les pathologies digestives). Cette performance permettra aux équipes de s’inscrire dans une démarche de précision diagnostique.

Disposer d’une IRM participe également à l’attractivité médicale d’un établissement auprès des professionnels de santé, garantissant des parcours de soins complet et de qualité.

Ce projet, d’un montant de 2 342 000 € TTC (matériels et travaux compris), a pu se concrétiser grâce au cofinancement de l’Union européenne avec le Fonds européen de développement régional (FEDER) dans le cadre de la réponse de l’Union Européenne à la pandémie de COVID-19 (React EU), à hauteur de 1 270 750 € pour l’acquisition de l’IRM, et de la Région Hauts-de-France.

‹ Retour aux articles


Articles précédents